La famille Adam's.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La famille Adam's.

Message par Pullipissime ❤ le Sam 16 Jan - 20:35

La famille Adam's

Gaïla J. Anderson


Pullip Merl - Full stock

Ultra débrouillarde, mature, ordonnée, timide, vintage, mélomane, légèrement autoritaire sur les bords, leader, traumathisé par les bruits forts et stridents, peureuse envers l'inconnu, protectrice, douce, courageuse, Fane d'Edith Piaf, ayant une étrange fascination pour le film le Pianiste, possessive, sociale, intérssée.


"Les enfants de cette maison ont toujours étés bons avec les gens autour d'eux. Ces enfants ne méritent pas de mourir... Alors qu'ils vivent encore mais une vie meilleure."

Avant d'être une pullip Gaïla fût une vraie petite fille. Gaïla.J Anderson naît le 27 février 1929 dans le 3 ème arrondissement de Paris dans la famille Anderson issue de la classe aisée. Les Anderson ont toujours étaient des gens ouverts d'esprit et très juste c'est donc dans ce climat d'entre guerre que Gaïla passa sa petite enfance accompagné de son père un grand mélomane jouant de tout et n'importe quoi qui lui apprit à écouter, à entendre et à comprendre ce qui l'entourait. C'était un homme très fantasque faisant des animations dans les rues de Paris pour gagner sa croûte. C'est sûrement pour ça que Gaïla et Swann on une vision un peut différente du monde par rapport aux autres pullips. Et d'une mère couturière avant gardiste et altruiste pour son époque. En août 1933 elle eut la joie d'avoir un petit frère du nom de Swann.H Anderson. Une relation extrêmement fusionnelle se créa immédiatement entre eux. Si bien qu'ils devinrent vite inséparables.
Lorsque la guerre débuta alors que Gaïla avait 10 ans et Swann, 6, M. Anderson dût partir pour le front laissant sa femme et ses enfants à la maison. Il n'en revint jamais, Ga' ne su jamais s'il était en vie ou non. Lorsque les allemands commencèrent à envahir la capitale la petite famille vivant dans le 3 ème à côté du quartier juif accueillir un couple pendant 2 ans avant que les deux juifs en question puissent s'enfuir en Hollande. Mme Anderson accueillie ensuite la famille Kopilocci qui pour la grande joie des deux enfants Anderson en comportaient deux autres avec qui Swann -malgré sa timidité- et Gaïla devinrent très vite amis. Néanmoins à l'école ils étaient contraints d'être le plus silencieux possible. La vie de la famille en coûtait. Mais en juillet 42 lorsque les voitures allemandes passèrent dans les rues de Paris en hurlant à tous les juifs de se rendre les Anderson furent pris de court. Refusant d'abandonner les Kopilocci à leur triste sort. Ils s'enfuirent dans les ruelles sombres et désertes du quartier mais lorsqu'ils arrivèrent dans un cul de sac et que les bruits des bottes des soldats du Reich résonnèrent sur les pavés Mme. Anderson ordonna à tous les enfants de fuir. Lorsque Gaïla, qui était la plus âgée, passa devant les soldats allemands avec ses soit disant frères et soeurs aucune questions ne leurs fit poser. Mais peu après on entendit des coups de feu. Le lendemain après avoir dormi dans la rue ont entendit des coups de feux de tous les côtés, Gaïla décida de s'enfuir avec sa troupe mais la Kopilocci se prit une balle dans la tête. Le petit Kopilocci se dirigea vers un soldat en courant: "Mon papa s'est fait mal! Il est juif mais il est gentil! Aidez le!" dit il en pleurant. Le soldat le toisa du regard et montra du doigt un véhicule.
On les fit monter dans un camion où plusieurs personnes aux visages meurtris se trouvaient, ils avaient tous des étoiles jaunes sur leurs vestes. Rachid lui n'en avait pas, Swann et Gaïla non plus de toutes façon eux ils n'étaient pas juifs. "Ca va bien se passer." dit Gaïla à ses deux "frères" alors qu'elle se retenait elle même de pleurer. Ils arrivèrent finalement dans un endroit, un grand stade. Non! C'était le vélodrome! L'endroit où son père l'avait emmener une fois! Oui! Mais ils avaient des juifs partout et du sang parfois. Le trio marchait en ligne observant ce qu'il se passait là où les charrettes et voitures se garaient. Un autre soldat s'approcha. Il paraissait encore plus brute que l'autre. Gaïla se mit devant ses deux petits frères en écartant les bras. "Pas toucher!" cria elle dans un mauvais allemand. Le soldat baragouina en allemand et poussa la jeune fille ce qui la fit tomber par terre. Il prit alors le petit Rachid et lui tira une balle dessus alors que Gaïla tentait de se relever. Swann hurla et se cacha les yeux avant de vomir. "Toi, garçon blond! Vas là bas!" dit le grand officier en attrapant le frère de la jeune fille par les col de la chemise et en le lançant dans une foule de garçons tous blonds aux yeux bleus bien plus âgés que lui. Gaïla se précipita sur l'officier et le mordit lorsqu'il prit Swann! "Nein ! Das ist mein klein brüder!" Il lui mit alors le canon sur la tempe et elle se figea entièrement. "Toi c'est là bas!" dit il en pointant un camp rempli de juifs. "Nein ich bin nicht juden! Non non non non je ne veux pas je ne veux pas!" pleurait la petite en tremblant. Alors l'officier tira et Gaïla tomba raide morte à côté de Rachid loin de Swann.
Gaïla se réveilla un jour. Dans la même tenue que celle qu'elle portait le jour de son assassinat. Sans les traces de sang qui la recouvrait. Néanmoins elle ne pouvait pas bouger. Des millieux de petites Gaïla était emballés à ses côtés. Ses articulations étaient dures et elle ne parvenait pas à fermer les yeux. Mais où était elle?
avatar
Pullipissime ❤

Messages : 8
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 14
Localisation : Dans un trou paumé 8D

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum